Un bon-cadeau à 5 balles

Qui a un jour passé une commande par correspondance ou sur le web a pu prendre la mesure des méthodes de démarchage des boutiques en ligne. Des méthodes qui varient selon les vendeurs, dont la finesse passe de l’éléphant dans le magasin de porcelaine à la phrase quasi imperceptible qui joue sur votre corde sensible.

A l’origine de cet article, un courrier d’un marchand à l’occasion de mon anniversaire. “Oh, un cadeau!” fut la première idée me passant par l’esprit à la vue de l’enveloppe arborant un fier “Joyeux anniversaire!”. Peut-être aurais-je dû me limiter à cette joie, aussi futile et éphémère fût-elle.

Le “cadeau”

“Chère XXX, (…. blabla commercial pour dire merci d’une commande que je n’ai plus passée depuis des lustres à cette enseigne…). Pour vous remercier de votre fidélité, nous vous offrons sur votre prochaine commande un crédit de…

La promotion par correspondance est-elle dépassée ?

Réaction?? A votre avis? Non, mais sincèrement ???!!!
J’hésitais entre rire ou pleurer. 5 balles ! En Francs ou en Euros, cela ne fait pas vraiment de différence.

Comme je n’avais pas envie de rester sur un tel sentiment de piètre considération en tant que cliente, j’ai exploré quelques possibles pourquoi de cette action ratée. Je voulais comprendre pourquoi ou comment un fournisseur continue à payer des mesures promotionnelles si contre-productives (pour info, j’avais déjà reçu ce mailing l’an dernier !! sissi !).

Observons divers scénarios:

1. Motiver le client à passer commande = raté

2. Charmer le client par un cadeau = raté

3. Impact sur l’image du fournisseur = négatif

4. Et si le fournisseur n’était pas l’expéditeur du mailing ? image négative, changez d’agence de mailing!

5. Marketeur démotivé ? => le marché est saturé de candidats, créez des alliances win-win “junior-senior”

6. Méthodes promotionnelles désuètes => testez autre chose en parallèle, vous serez vite convaincu et éviterez de gaspiller des ressources naturelles !

7. Retour sur investissement de cette action = impact qualitatif négatif, zéro impact quantitatif (zéro vente!)

Se renouveler pour rester dans le coup

Ce titre ne vous apprends rien, si ??? Même si je sais que nombreux sont des “lymphatiques de la com'”,  car ce n’est pas votre métier, cela demande une expertise, du temps et du budget, il y a des actions qu’il vaut mieux éviter de faire. Du type de promo à 2 (ou 5) balles qui font au final l’effet contraire.

Je vois trop souvent des couacs de ce type pour penser qu’il s’agisse de travail de pro. Et pourtant si. Voilà ce qui fait aussi que les marketeurs formés il y a une 15aines d’années ont l’expérience, mais certains n’ont PAS pris le virage numérique. Alors qu’il est si intéressant et qu’il offre moult possibilités de promotion autre qu’un papier envoyé par courrier avec un ridicule bon cadeau. Cadeau qui, cela dit en passant, n’en était pas un, car les 5.- offerts ne couvraient même pas le forfait des frais d’envoi !

Pour résumer, voilà un exemple d’action promotionnelle à proscrire. Son design vieillot et le montant du cadeau totalement inadapté pour séduire à nouveau le client qui n’a pas commandé depuis 2 ans. Comme quoi chaque campagne demande à être étudiée avec soin, et les canaux promotionnels à étudier de près en fonction de la structure de sa clientèle.

Des questions pour votre entreprise? contactez-nous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *